Le Congrès du travail du Canada célèbre la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (IDAHOT)

Nouvelle

Le Congrès du travail du Canada célèbre la
Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la
biphobie (IDAHOT)

2015 marque le 25e anniversaire du retrait de
l’homosexualité de la liste des maladies et troubles mentaux de
l’Organisation mondiale de la Santé de l’ONU. Cette journée célèbre
la diversité sexuelle à travers le monde. Pour les personnes
lesbiennes, gays, bisexuelles, Trans et/ou allosexuelles (LGBTQ) et
leurs alliés, cette journée est l’occasion de célébrer avec des
amis, la famille et la collectivité, de s’opposer à la
discrimination, au harcèlement et à l’intimidation et d’améliorer
le milieu de travail et les collectivités au profit de toutes et de
tous.

La solidarité est un élément majeur du travail du mouvement
syndical. Les syndicats organisent depuis des années des actions en
soutien de l’équité pour les travailleuses et travailleurs LGBTQ.
En 1986, le Congrès du travail du Canada a modifié ses propres
statuts pour interdire la discrimination sur base de l’orientation
sexuelle. Par la suite, le CTC a créé un Groupe de travail sur la
fierté afin de permettre aux travailleuses et travailleurs LGBTQ de
faire avancer leur cause au sein du mouvement syndical et ailleurs.
De nombreux syndicats ont négocié des avantages égaux pour les
couples de même sexe bien avant que les gouvernements ne les aient
rendus obligatoires. Les syndicats ont fait campagne aux côtés de
la communauté LGBTQ pour le droit égal au mariage. À présent, ils
soutiennent activement les actions menées pour faire ajouter
l’identité sexuelle comme motif de discrimination illicite dans le
cadre de la Loi canadienne sur les droits de la personne et pour la
mise en place de mesures de protection contre les crimes de haine.

Les syndicats luttent pour éliminer la discrimination et améliorer
la sécurité en milieu de travail pour les travailleuses et
travailleurs LGBTQ. En soutenant IDAHOT et en menant des actions de
sensibilisation, les syndicats participent au combat contre
l’homophobie et la transphobie et à la reconnaissance de la
diversité et de l’équité pour les travailleuses et travailleurs
LGBTQ. Des événements sont organisés à travers le Canada. Cliquez
sur le lien suivant pour en trouver un près de chez vous (site en
anglais et espagnol seulement) http://dayagainsthomophobia.org/.

La solidarité individuelle des membres
syndicaux est elle aussi importante. Nous vous invitons à
manifester votre solidarité en prenant une photo de vous-même au
moyen de notre mot-dièse #instaAlly et de partager votre message
sur Twitter, Insta-gram, vos comptes de médias sociaux ou ceux de
votre section locale.

Un égoportrait ne suffit pas à se montrer solidaire, aussi
pouvez-vous :

  • Participer à un événement organisé par IDAHOT ou la Fierté,
  • Vous montrer à l’écoute, faire preuve d’inclusivité et
    d’ouverture d’esprit,
  • Faire connaître votre opinion, vous élever contre le
    harcèlement homophobe, transphobe ou biphobe. Vous pouvez par
    exemple faire savoir que certaines plaisanteries sont offensantes
    ou signaler à votre syndicat si vous remarquez des actes de
    discrimination sur votre lieu de travail,
  • Rester informé(e); pour en savoir plus sur les questions LGBTQ,
    consultez le site www.egale.ca,
  • Défendre le principe d’égalité; toute personne, quelles que
    soient son identité de genre et son orientation sexuelle, doit être
    traitée avec dignité et respect.

Ensemble, nous pouvons lutter contre les stéréotypes homophobes et
transphobes, et éliminer la discrimination et le harcèlement dans
nos collectivités et sur nos lieux de travail.