CTC – Jour de deuil national, le 28 avril 2007

Njour national de deuil

Le Congrès du travail du Canada a établi le Jour de deuil
national il y a plus de 20 ans. Malheureusement, le nombre de
travailleuses et de travailleurs blessés au travail ou qui meurent
de causes liées au travail continue d’augmenter dans certains
milieux de travail. Les faits nous disent que devons faire
davantage pour protéger la vie et le gagne-pain des travailleuses
et des travailleurs canadiens.

Le 28 avril, Jour de deuil national, approche à grands pas. Le
Congrès du travail du Canada a souligné cet événement pour la
première fois en 1984. Depuis, le Jour de deuil national est
observé à l’échelle mondiale par les syndicats, les centrales
syndicales, les conseils du travail, les municipalités et les
gouvernements nationaux. Le Jour de deuil, appelé Jour à la mémoire
des travailleurs en Europe, est en fait observé dans plus de cent
pays. La Confédération syndicale internationale (CSI) l’a reconnu
officiellement, et plusieurs pays ont entamé des démarches pour
emboîter le pas au Canada, qui l’a reconnu officiellement en
1991.

Cette année, le Congrès du travail du Canada a placé le Jour de
deuil national sous le thème « La santé et la sécurité pour tous
les travailleurs et travailleuses ». Nous devons demander aux
gouvernements d’appliquer les lois existantes en mettant en place
des mécanismes et des ressources à cette fin. Les gouvernements
peuvent sauver des vies en appliquant les lois.

Aujourd’hui, nous pleurons les travailleuses et les travailleurs
disparus. Nous soulignons, par la même occasion, qu’il est de plus
en plus important de nous battre pour les vivants.

Marie Clarke Walker

vice-présidente exécutive, CTC

Affiche
de Jour National de Deuil

Informations
pour le Jour de Deuil 2007