CSPC Le Centre syndical et patronal du Canada

Un message de la part de la
Chef de la direction du Centre syndical et patronal du Canada,
Shirley Seward

Chers amis du Centre syndical et patronal du Canada,

Jeudi le 28 septembre 2006, le conseil d’administration du
Centre syndical et patronal du Canada (CSPC) a voté à l’unanimité
la dissolution de notre organisme, à la suite de la suppression des
subventions fédérales à l’initiative Partenaires du milieu de
travail (PMT) du CSPC.

L’examen des dépenses du gouvernement fédéral, annoncé le 25
septembre, supprime tout financement pour le PMT, supprimant ainsi
le principal élément de soutien financier du CSPC. Puisque les
fonds existants du PMT seront épuisés au 1er décembre, et pour
s’assurer que toutes les sommes dues, dont les salaires du
personnel du CSPC, seront payées, le conseil d’administration, à
son grand regret, a dû prendre la décision de dissoudre notre
organisme.

La dissolution du CSPC met un terme?au plus ancien forum sur les
affaires patronales et syndicales, qui bénéficiait de l’entière
participation des provinces, des territoires, des organismes
éducatifs et du gouvernement fédéral. Depuis 1984, le CSPC a été le
seul forum national continu sur les?enjeux liés au marché du
travail et des compétences établi sur la base de partenariat et de
dialogues. Favoriser le développement de partenariats entre ces
différents groupes d’intervenants demande du temps, et les effets
de la décision gouvernementale laisseront un vide au niveau
national.

Pendant les 22 ans de son existence, le CSPC a été reconnu pour
son approche?équilibrée et ouverte à tous. Que ce soit par son
exploration des problèmes de ressources humaines dans les
différents secteurs de l’économie, par son analyse de
l’organisation des lieux de travail, ou par les enquêtes menées
auprès des dirigeants des secteurs privé et public sur les
priorités de leurs politiques et de leurs méthodes, le Centre a
engagé un dialogue constructif avec toutes les parties en
cause.

Cette approche coopérative et ouverte était une des clés de
voûte de l’initiative PMT, développée en consultation avec le
gouvernement fédéral pour permettre au milieu des affaires et au
milieu syndical de?jouer un rôle de premier plan dans la résolution
des défis présentés par le marché du travail canadien et le
développement des compétences. Durant sa première année
d’opération, le PMT a organisé des groupes de travail dans les
provinces Atlantiques et au Saskatchewan, auxquels ont participé
des centaines de personnes et d’organismes. Nous offrons nos
remerciements les plus sincères à tous ceux qui ont contribué leur
expertise et leurs idées. Le groupe d’études du Manitoba, qui
devait être lancé en octobre, a malheureusement dû être annullé. Le
comité d’examen des dépenses a jugé que ce type d’implication des
partenaires de lieu de travail n’est pas rentable.

Au cours des prochaines semaines, nous travaillerons à dissoudre
de façon ordonnée le CSPC. Au nom de nos coprésidents Perrin Beatty
et Ken Georgetti, du conseil d’administration et de tout le
personnel du CSPC, je vous remercie chaleureusement de l’appui que
vous avez fourni pendant toutes ces années et de votre engagement
envers le partenariat et le dialogue.

Sincèrement,

Shirley B. Seward

Chef de la direction